La Syrie, terre de diplomatie occulte (2008)

Le marchand d’armes Ziad Takieddine, soupçonné de financement politique occulte par le juge Van Ruymbeke dans l’affaire Karachi, a été, entre 2007 et 2009, l’homme-orchestre du rapprochement entre la France et la Syrie et l’introducteur du président français auprès du chef de l’Etat syrien.

Revenir au sommaire : Les documents Takieddine

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Les affaires de Total en Syrie, Takieddine en copie

Le 24 novembre 2008, le directeur général de Total, Christophe de Margerie, écrit à l’associé de Takieddine, Hani Salaam, pour lui proposer un large partenariat en Syrie. Une copie de la lettre est même envoyée à Ziad Takieddine par un dirigeant de Total.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Takieddine et Gulf Regal se partagent la manne Total

Le 12 septembre 2008, huit jours seulement après le passage de Nicolas Sarkozy en Syrie, M. Takieddine reçoit du directeur d’une compagnie pétrolière dénommée Gulf Regal Corporation, Hani Salaam, une proposition de partage 50/50 des bénéfices d’une coopération avec Total en Syrie.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Takieddine dresse le bilan de la visite de Sarkozy en Syrie

Dans une note du 6 septembre 2008, soit deux jours après la visite du président français à Damas, le marchand d’armes fait le point des sujets évoqués et donne le point de vue de Bachar el-Assad.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Les perspectives de Total en Syrie expliquées à Takieddine

 Le 28 août 2008, soit une semaine avant la venue de Nicolas Sarkozy à Damas, Total envoie un document « confidentiel » au marchand d’armes dans lequel il est écrit noir sur blanc : « la visite du Président de la République en Syrie début septembre devrait être l’occasion de conclure, en présence des deux présidents, les accords suivants ».

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Nouvelle rencontre Takieddine-Assad

Après la visite en France de Bachar el-Assad, Ziad Takieddine se rend sur place pour préparer le terrain à la visite de Nicolas Sarkozy en Syrie, prévue les 3 et 4 septembre 2008. Il dresse le compte-rendu de cette visite sous forme de note confidentielle.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Compte-rendu d’une rencontre Takieddine-Assad

Le 7 juillet 2008, une semaine avant la venue en grande pompe à Paris de Bachar el-Assad, Ziad Takieddine se rend à Damas pour y rencontrer le dictateur en personne. Il envoie un compte-rendu, sous forme d’une note confidentielle, de cette rencontre.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Le régime syrien dresse des lauriers à Claude Guéant

Le lendemain de la rencontre Guéant/Assad à Damas (le 15 juin 2008), Ziad Takieddine s’entretient avec le ministre des affaires étrangères syrien, Walid al-Moallem. Dans une note datée du 16 juin 2008 adressée au n°2 de l’Elysée, le marchand d’armes écrit :« Votre visite et les rencontres effectuées à Damas, hier, ont été très positives et constructives. Elles constituent une étape essentielle dans le rapprochement franco-syrien. »

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À regarder

Une conversation Sarkozy Al-Assad

Le 30 mai 2008, Ziad Takieddine rédige une note « confidentielle »faisant état du contenu d’une « conversation téléphonique » entre Nicolas Sarkozy et le dictateur Bachar el-Assad, conversation à laquelle le marchand d’armes a, de toute évidence, assisté personnellement, ou dont il a été informé du contenu. Au cours de cette conversation, les contrats sont évoqués.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Note de Takieddine sur les relations France-Syrie

Dans cette note non datée, mais qui vient après l’élection de Michel Sleiman à la présidence libanaise, le marchand d’armes détaille les désirs diplomatiques de la Syrie.

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Takieddine veut rendre la Syrie respectable

Dans une note du 12 février 2008, Ziad Takieddine explique son plan pour rendre la Syrie respectable. Une volonté mise à mal selon lui par les récentes déclarations du ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner...

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature

Document révélé le
24.08.2011

À lire

Takieddine à Damas début 2008

Dans un compte-rendu de visite à Damas, où il a rencontré, le 1er janvier 2008, des responsables syriens, Ziad Takieddine note ainsi que l’objet de sa « visite se résume comme suit » :« Signifier aux responsables syriens l’amertume du président Sarkozy vis-à-vis de l’échec des initiatives successives que la France a entamées. Cette amertume est à la dimension des espoirs et de la confiance qu’avait mis le Président dans la crédibilité de la Syrie. » Dans cette note, Takieddine parle clairement au nom du président : « Le Président Sarkozy souhaite qu’il n’y ait aucune ambiguïté. Il veut absolument faire élire un Président de la République au Liban. Il souhaite élire un Président consensuel choisi par les Libanais. Il souhaite aussi que ce Président de la République puisse être un homme d’envergure et un homme qui n’a pas d’animosité avec la Syrie, qui sera approuvé par les Syriens et leurs alliés. »

- Article lié : Les documents Takieddine. Syrie : l’inavouable diplomatie occulte de l’Elysée avec la dictature