Les conseils de Dominique Martin (FN) pour « empiler » et « stocker » « les voix »

Le 17 novembre 2007, au congrès du FN, à Bordeaux, Dominique Martin, élu FN de Cluses (Haute-Savoie), qui allait devenir le directeur de campagne de Marine Le Pen pour la course à la présidence du parti, conseillait aux militants de s’adresser au « client-électeur » comme un « Monsieur Coca-Cola », en étant « démago à mort » pour « empiler » et « stocker » « les voix » ; et ne pas hésiter à emmener ses « enfants » parce que « ça (les retraités), ils aiment ! ». Ce proche de Marine Le Pen a tenu un discours extrêmement méprisant à l’égard des électeurs (notamment les retraités et les « Portugais (qui) font tout à la main, roulé sous les aisselles ») et s’est livré à des imitations dégradantes. Le journaliste Benjamin König, alors étudiant en journalisme, était présent (et accrédité) à ce congrès. Il avait enregistré ces propos, tenus au cours d’un atelier intitulé « politique électorale ». Mediapart s’est procuré l’enregistrement sonore (17 minutes) de cette séquence. Voici un montage de 2min40.