Le mémoire du 29 novembre 2005 adressé à la Commission bancaire

Document révélé le
10.11.2009

Le 29 novembre 2005, la direction des Caisses d’épargne achève un mémoire pour présenter à la Commission bancaire sa défense. Le ton est un peu à la dénégation, mais on sent un très net infléchissement : la banque jure ses grands dieux à la Commission bancaire qu’elle va s’amender et améliorer ses procédures si gravement défaillantes. « La CNCE, assure-t-elle, souhaite réaffirmer à la Commission bancaire son engagement de mener à terme, d’ici fin 2006, le plan d’action de mise à niveau du dispositif de pilotage des risques et de contrôle interne du Groupe. A cet effet, elle dégagera les moyens nécessaires dans son budget 2006 afin d’assurer une priorité effective aux principaux projets de ce plan. Celui-ci fera l’objet d’un suivi trimestriel par le conseil de surveillance de la CNCE et, tout particulièrement, son comité d’audit qui sera assisté par l’Inspection générale de la CNCE. »

Article lié :
- Ecureuil : les alertes de la Commission bancaire que personne n’a voulu entendre

Pour voir cette page, vous avez besoin du greffon Adobe Flash Player v10 ou ultérieure.
To view this page ensure that Adobe Flash Player version 10 or greater is installed.

Vous pouvez aussi tout simplement télécharger le pdf : CE_memoire.pdf (2.6 Mo)