Un "verbatim" du général Rondot antérieur à la rencontre du 23 mars 2004

Document révélé le
07.04.2011

Où il est question d’amener le juge « à la popote » pour mieux « l’encadrer ».

Article lié :
- Tibéhirine : les arrangements cachés qui font scandale

Image